top of page

DU RHUME DES FOINS



Pour une partie de la population, le printemps signifie également le début du rhume des foins.


Les signes qui doivent faire penser à une rhino-conjonctivite (symptôme le plus courant), également appelé « rhume des foins » sont regroupés sous le sigle PAREO :


P comme Prurit : le nez démange,

A comme Anosmie : on perd l’odorat (plus rarement),

R comme Rhinorrhée : le nez qui coule,

E comme Eternuements,

O comme Obstruction : on a le nez bouché.


Les grains de pollens restent dans les voies respiratoires hautes (nez, sinus, bronche, pharynx, larynx et trachée). Ces sont les granules du grain de pollen qui provoquent les réactions allergiques chez l’Homme. Plus petites, elles peuvent aller jusqu’aux poumons .


Il est avéré que l’acupuncture, en stimulant et rééquilibrant le méridien des poumons, va pouvoir d’abord diminuer jusqu’à faire disparaître les symptômes.


Si pour vous aussi, le printemps est synonyme d’éternuements ou conjonctivite et mouchoirs, n’hésitez pas prendre rendez-vous chez Sophie pour accueillir avec sérénité la saison de la renaissance.


5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page